« Confrères journalistes bordel, réveillez-vous! » – Retour sur l’appel de Clément Montfort

Clément Monfort est journaliste écologiste depuis quelques années, il réalise également l’éclairante web série « Next » qui traite de la collapsologie (« exercice transdisciplinaire d’étude de l’effondrement de notre civilisation industrielle et de ce qui pourrait lui succéder, en s’appuyant sur les deux modes cognitifs que sont la raison et l’intuition et sur des travaux scientifiques reconnus »).

Il appelle dans son dernier article, ses confrères journalistes à traiter urgemment de l’effondrement à venir, ce qui est absolument fondamental et vital pour la survie du vivant sur notre planète, y compris de l’espèce humaine. Son article est complet, documenté, et s’accompagne de vidéos qui nous permettent de prendre conscience de l’effondrement de notre civilisation industrielle et des moyens de s’y préparer (l’article, que je vous recommande vivement, se trouve ici). J’en fais une synthèse ci-dessous.

 

 

L’imminence de l’effondrement

Clément Montfort propose de mettre de côté les prédictions climatiques aux horizons 2050 ou 2100, ainsi que le développement durable, la transition énergétique, les COP ou encore le OnePlanetSummit [qui fut une bonne blague au passage!].

En effet, tout ceci n’a que peu d’importance puisque, selon de nombreux scientifiques, « nous sommes à 3 ans d’un effondrement global imminent ». Il s’agit là d’un effondrement de notre civilisation thermo-industrielle causé par l’extinction des écosystèmes et par l’épuisement du pétrole.

Autrement dit, l’heure n’est pas à la croissance verte ou au développement durable, puisque nous allons vers « une décroissance forcée, non pas voulue », mais donc plutôt à l’anticipation urgente de cet effondrement.

 

 

Une alerte ignorée depuis longtemps

Clément Montfort rappelle très justement que plusieurs alarmes ont déjà été tirées par le passé (Rapport Meadows en 1972, l’appel des scientifiques en 1992 puis en 2017, Yves Cochet ministre de l’environnement sous Jospin), mais qu’elles ne furent pas entendues : « malgré le désastre annoncé, aucune mesure n’a été prise en compte à l’échelle international pour enrayer cette sombre perspective ».

« Nous sommes à la veille d’une déstabilisation sociale de grande ampleur, et cela n’épargnera aucun pays industrialisé ».

Si personne n’en parle, pas même le parti des Verts, c’est selon l’auteur car il n’est pas possible de construire un programme politique séduisant en intégrant les risques politiques. Ainsi, tous sont dans le déni.

A la question « pourquoi les médias n’en parlent pas »? Clément Montfort répond que c’est peut-être parce qu’ils n’ont pas lu « Comment tout peut s’effondrer » (De Pablo Servigne et Raphaël Stevens, Seuil 2015). Ou peut être parce qu’ils n’y croient pas.

Le sujet reste donc tabou, pourtant, l’effondrement est bien une réalité tragique, entraînant sur son passage beaucoup de morts et de souffrance, notamment dans les grandes villes. Les deux collapsologues Pablo Servigne et Raphaël Stevens ont d’ailleurs été invités par le ministère des finances pour parler d’effondrement (retrouver la vidéo de sa web Série Next au sujet de cette rencontre ici).

 

 

Quelques signes qui ne trompent pas

A travers ses différents travaux en tant que journaliste, Clément Montfort a pu prendre conscience de certains désastres écologiques :

  • Nous avons perdu 75% des variétés de semences en 100 ans, mettant en péril notre sécurité alimentaire (La Guerre des Graines, France 5) ;
  • Nos sols agricoles en France ont perdus 50% de leurs matières organiques en 60 ans, ils sont donc en train de mourir, et ne nous permettront pas de nous nourrir dans le futur (Soigneurs de Terres, France 2).

[Il en existe bien d’autres, comme la 6ème extinction de masse des espèces, la sur-extraction des ressources, la pollution des milieux naturels, les dérèglements climatiques…]

 

 

Comment se préparer ?

La prise de conscience est la première des préparation. Il faut faire le deuil de notre société de consommation pour ensuite agir. Pour ce qui est de l’alimentation, la permaculture et l’agroécologie doivent remplacer l’agriculture conventionnelle.

En revanche, « il n’y a aucune solution au fait que toute notre civilisation thermo industrielle repose sur le pétrole et que les ressources soient sur le point de s’éteindre ». Il faudra donc faire sans. Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, a prévenu lui même que nous manquerions de pétrole à horizon 2020.

Il s’agira également de faire preuve de bon sens et de bonne pratique : « Ré apprendre le bon sens paysan. Récupérer les eaux de pluies, surtout en ville, pour boire, se laver. Habiter à plusieurs dans la même pièce, pour se tenir chaud en hiver lorsque nous n’aurons plus assez d’énergie pour tout se chauffer. Mettre à profit tous les espaces verts disponibles pour cultiver vite et bien, et en créer de nouveaux. »

 

 

Comment amortir le choc

Je reprends ici mot pour mot les proposition de Clément Montfort pour amortir le choc de l’effondrement :

 

Conférence de Jancovici sur la rupture énergétique – ici.
Lien wikipedia sur la rapport Meadows de 1972 – ici.
Premier appel des scientifiques de 1992 – ici.
Notre article sur le 2ème appel des scientifiques de 2017 – ici.
Lien vers le 1er épisode de la Web série Next – ici.

 

 

Conclusion

L’auteur appelle ses confrères journalistes à prendre le sujet à bras le corps. Je propose ici d’élargir la prise de conscience de ce sujet à toute la société. A tous les citoyens. A tous les politiques. A tous les dirigeants.

Partout dans nos territoires, au travail, à la maison, nous devons échanger sur le sujet, pour anticiper, et passer à l’action dans la bienveillance. De nombreuses initiatives existent, j’en ai énoncé quelques unes dans d’autres articles (notamment ici). Nous devons les amplifier et en créer d’autres ! C’est à nous de jouer maintenant, et à personne d’autre.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s