COVID-19 : fin de partie et révolte. Toutes les informations et les pistes d’actions collectives pour sortir de la crise au 13 avril 2020.

Bonjour à toutes et tous,

En résumé, voici les 2 informations les plus importantes de cette nouvelle synthèse :

– le confinement accroît très fortement le nombre de morts ;

– médicalement, le COVID-19 est vaincu.

Commençons par tirer les conclusions de la vidéo du 11 avril de Silvano Trotta. (Pour gagner du temps, n’oubliez pas d’accélérer la vitesse de lecture des vidéos !)

Si on assemble les résultats présentés dans cette vidéo (résultats du Pr Sandro Giannini et du Dr Paliard-Franco) avec les informations rapportées par le Dr Claude Escarguel, et les derniers résultats de l’IHU-MI sur plus de 1000 patients traités (0,5% de morts : cf paragraphe « COVID-IHU #6 » de cette page), on a clairement un « arsenal thérapeutique » efficace quasiment à 100% contre le COVID-19.

Voici ce que l’on peut dire :

– Hydroxychloroquine (Plaquénil) : efficace contre le virus et réduit drastiquement la contagiosité. C’est pourquoi les malades du lupus et autres maladies chroniques traités au Plaquénil, soit plusieurs dizaines de milliers de personnes en France, ne sont pas malades du COVID-19 : c’est de fait la plus grande étude sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine contre le virus. (De nombreux résultats en France + les données de la Sécurité Sociale, auxquels le Ministère de la Santé et le gouvernement ont bien sûr eu accès.) En fait, l’hydroxychloroquine constitue une prophylaxie efficace (et c’est pourquoi le gouvernement ne veut pas en entendre parler : ça invaliderait le besoin d’un vaccin).

– Indépendamment, le virus, si trop actif, crée une ou des pathologies pour lesquelles l’azithromycine est efficace dans la très grande majorité des cas (résultats de l’IHU-MI).  Pathologies qui ne sont possiblement pas (ou pas seulement) des pneumonies, mais plutôt (ou aussi) des asphyxies dues à des problèmes micro-vasculaires (thrombose) inflammatoires induits par la réaction immunitaire au virus.

– Ce qui n’exclut pas une aussi bonne (ou peut-être même meilleure pour certains patients) efficacité d’autres antibiotiques que l’azithromycine, comme par exemple d’autres macrolides et des céphalosporines, et en cas de contre-indication des tétracyclines (comme le rapporte le Dr Paliard-Franco), associés éventuellement à des anti-inflammatoires (comme le rapporte le Pr Sandro Giannini), médicaments pas chers et facilement accessibles aux médecins et aux pharmacies de ville.  À noter que cela peut se faire à la maison sans besoin d’aller à l’hôpital, d’après le Dr Paliard-Franco.

– Ce qui n’exclut pas non plus que, pour une grande partie de la population, il n’y ait pas besoin de lutter contre le virus avec l’hydroxychloroquine, mais simplement de traiter, lorsque le cas le nécessite, avec les antibiotiques et éventuellement anti-inflammatoires. Ce qui est évidemment le plus intéressant, car ça permet de créer l’immunité chez la plupart des gens (qui sont asymptomatiques ou faiblement symptomatiques).

Note : il y a encore des personnes qui parlent des effets indésirables de l’hydroxychloroquine, alors qu’ils sont infimes, bien connus et bien maîtrisés. Tous les médecins (indépendants) le savent et vous le diront. Ils peuvent la prescrire en toute sécurité et savent éviter les rares cas de contre-indication.

Encore une fois, un milliard de personnes a pris de la chloroquine dans le monde (dont massivement des touristes et la plupart des gens qui allaient dans les tropiques), et sous la forme d’hydroxychloroquine, elle est encore mieux tolérée.

Quant à l’innocuité de l’association hydroxychloroquine + azithromycine, elle a été testée depuis 2011 aux USA.

La conclusion de tout ça, c’est que, médicalement, le COVID-19 est vaincu. On sait traiter, et même prévenir les complications.

Parmi cet arsenal thérapeutique, seul un médecin praticien indépendant de l’industrie pharmaceutique, si on ne le désinforme pas ni ne le contraint, est à même de décider avec le patient la meilleure stratégie adaptée à son cas. (C’est-à-dire simplement faire de la vraie médecine, hors de toute ingérence politique ni financière.)

Le corollaire de la conclusion, c’est qu’on peut enfin crier haut et fort qu’il faut sortir très rapidement du confinement, s’embrasser les uns les autres, sauver l’économie, organiser une vraie réponse médicaledémettre et juger les coupables, et construire un monde différent.

Encore une fois, si la politique, les médecins corrompus, les médias et la justice, à la solde de l’industrie pharmaceutique, n’avaient pas pris la place de la médecine intègre, on aurait économisé des vies, du stress et un mois de confinement, avec toutes les « catastrophes » que cela a/va engendré/er.

Remarquons bien que ce qu’a fait le gouvernement, entre autres, c’est empêcher totalement les gens d’être soignés par leur généraliste d’une manière normale et usuelle, et même d’être soignés en hôpital et en EHPAD, où l’on a organisé une véritable hécatombe avec le confinement sans dépistage ni traitement, hécatombe toujours en cours, et renforcée par un récent décret favorisant l’euthanasie déguisée.

 


 

Fin de partie sur le plan médical, mais on va encore devoir se battre massivement pour imposer au gouvernement la sortie du confinement sans condition, et même pour lui imposer une chose aussi simple que de traiter les malades.

Alors même que de plus en plus de juristes et d’associations mettent en doute la légalité et la constitutionnalité du confinement qui nous a été imposé, il y a fort à craindre que le gouvernement accroisse encore sa propagande contre l’hydroxychloroquine, retarde la sortie du confinement, et tente ensuite d’imposer un déconfinement sous condition.

J’espère au plus haut point que ce ne sera pas le cas, mais préparons nous à une révolte pacifique, qui devra être absolument massive, pour soutenir les actions en justice et forcer le gouvernement à arrêter les mensonges et la manipulation, à écouter les médecins non liés à l’industrie pharmaceutique, à organiser réellement le dépistage et le traitement des patients, à arrêter l’hécatombe dans les EHPAD…, ou bien à démissionner.

Cette révolte pacifique et massive pourrait être argumentée ainsi :

compte tenue des mensonges et des erreurs et/ou manipulations du gouvernement ces dernières semaines, ayant engendré des homicides par milliers, nous dénions au gouvernement la légitimité d’imposer des protocoles thérapeutiques aux médecins, de prolonger le confinement et d’assujettir sa fin à des conditions.

Sur la base des recommandations des médecins (non liés à l’industrie pharmaceutique ni au gouvernement) qui, en France comme à l’étranger, dénoncent l’inutilité et la dangerosité du confinement, le peuple souverain, pour garantir son intégrité et conformément à la Constitution et à la loi, décide unilatéralement de sortir du confinement et de reprendre une vie normale, et exige un retour à une pratique médicale hors de toute influence politique ou financière.

Plus on mettra la pression au gouvernement avant l’allocution d’E. Macron de ce lundi 13 avril (ce qui peut aller très vite via les e-mails et les réseaux sociaux en un seul jour)plus on aura de chance de sortir du confinement tôt et sans condition, et de sauver de nombreuses vies.

(Certes il ne faut pas les sous-estimer, mais il ne faut pas non plus les surestimer. Par exemple, quand E. Macron a appris que le Pr Raoult allait publier les résultats de son étude sur plus de 1000 patients jeudi dernier, il a reporté son allocution télévisée à lundi et s’est déplacé à Marseille.)

En tout cas, le gouvernement a déjà laissé entendre qu’il veut prolonger le confinement, et Karine Lacombe (qui a touché des dizaines de milliers d’euros de l’industrie pharmaceutique, dont de Gilead qui commercialise le Kaletra) a annoncé « qu’il serait difficile de déconfiner tant qu’on n’aurait pas un vaccin ». Ils ne reculent devant aucun mensonge.

Voilà pourquoi il nous faut nous mobiliser massivement.

Pour plus de données et d’explications sur tout cela, sur l’inutilité et la dangerosité du confinement et sur le scandale des EHPAD, vous pouvez consulter les rubriques ci-dessous.

 


 

COMPLÉMENTS

Aide aux malades pour exiger de recevoir précocement le traitement du Pr Raoult

contact@aavac.asso.fr

05 56 42 63 63  de 9h à 12h et de 14h à 18h.

http://www.aavac.asso.fr/loi_kouchner/loi_4_mars_2002_analyse_loi_kouchner.php

Non assistance à personne en danger : l’État responsable – Commission d’enquête Covid-19

Annie Thébaud-Mony, sociologue de la santé.

ATTENTION : 300 soignants de premier recours lancent l’alerte.

Les dangers véritables de la crise du COVID-19 ne sont pas le virus lui-même. Outre l’effondrement économique induit par le confinement, 300 soignants de premier recours lancent l’alerte :

« De très nombreux malades n’ont pas le COVID-19, n’en faisons pas des victimes collatérales. En cas d’inquiétude médicale, quelle qu’elle soit, appelez vos soignants habituels ! »

https://drive.google.com/file/d/1zefH0h5vqXYqx9N9i44R6i16vXdPUAkE/view

RÉSULTATS DE L’IHU-MI À MARSEILLE

– Premier chiffre (résultats de l’étude de l’IHU-MI citée plus haut sur 1061 patients traités : 0,5 % de morts).

– Deuxième chiffre : statistiques courantes de l’IHU-MI : 24 fois moins de morts à l’IHU-MI que la moyenne nationale hors EHPAD.

Voici les statistiques du 12 avril de l’équipe du Pr Raoult à l’IHU-MI :

– ils ont testé plus de 2,5 % de la population de la ville,

– ils traitent tous les positifs avec les résultats suivants : 0,4 % des personnes positives sont décédées.

– Versus 9,7 % pour la moyenne nationale hors EHPAD.

Et c’est contre ce travail de l’équipe du Pr Raoult que le gouvernement, les médias, l’industrie pharmaceutique, les autorités sanitaires et leurs sbires, luttent depuis le 16 mars.

Avec combien de morts à la clé ?

Le 16 mars est la date à laquelle le Pr Raoult a annoncé, avant la décision d’E. Macron d’imposer le confinement, l’efficacité de son protocole (hydroxychloroquine + azythromycine) qui améliorait encore les résultats publiés par la Chine des semaines auparavant.

À cette date, il y avait 148 morts en France. 

À ce jour (12 avril) : 9 253 hors EHPAD, 14 393 en tout.

Retour aux résultats de l’IHU-MI : en réalité, les résultats de l’équipe du Pr Raoult sont nettement meilleurs que ceux que j’ai donnés ci-dessus. En effet, j’utilise les 2 derniers chiffres en bleu et noir de cette page, où le nombre de morts à l’IHU-MI est cumulatoire (c’est le total ; 10, au 12 avril) alors que le nombre de patients dépistés positifs, qui est égal à l’IHU-MI au nombre de patients traités puisqu’ils les traitent tous, est quotidien et non cumulatoire (ce n’est pas le total ; 2494, au 12 avril). Ce nombre évolue chaque jour (à la hausse ou à la baisse), car chaque jour un très grand nombre de nouvelles personnes entrent dans le protocole et un très grand nombre de personnes en sortent car ils sont guéris et que leur traitement est terminé. Le nombre total de patients testés positifs à l’IHU-MI est donc bien supérieur au nombre quotidien que j’ai utilisé.)

POURQUOI SE MOBILISER

Comme disait Einstein en 1934 : << Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. >>

– Si on ne pousse pas le gouvernement à organiser réellement la diffusion massive des masques, le dépistage et la prescription précoce du protocole du Pr Raoult aux malades et/ou tout traitement au moins aussi bon, nous ne sortirons pas du confinement avant fin mai.

En attendant, les morts s’accumulent, les acquis sociaux des précédentes décennies se volatilisent et l’économie s’effondre, ce qui conduira inévitablement à une restructuration drastique qui paupérisera la très grande majorité des personnes, des entreprises, des associations…

– Un résumé plutôt bien fait : Après le COVID-19 : La Stratégie du Choc

– Vous trouverez en pièce jointe un exemple d’argumentaire pour introduire une plainte, soutenir les actions en cours, convaincre votre entourage…

– Action individuelle : il est vivement recommandé à chacun d’écrire aux députés de son département. Vous trouverez en pièce jointe un exemple de lettre type.

VÉRIFICATIONS

Tout est facilement vérifiable dans les médias mainstream, sur les sites internet officiels (par exemple gisanddata ou Our World in Data) et sur les documents officiels (décrets, rapports de la Cour des Comptes…).

Concernant les publications scientifiques, le meilleur moyen de séparer les études sérieuses des études bidonnées est de vérifier la fiabilité des auteurs sur ExpertScape, et, pour les publications françaises, de vérifier sur Transparence Santé si les auteurs ont reçu de l’argent de l’industrie pharmaceutique.

C’est d’ailleurs ainsi que l’on découvre les sommes versées par l’industrie pharmaceutique aux membres du groupe d’experts qui conseille le gouvernement (sommes versées notamment par les labos qui commercialisent le Kaletra (lopinavir/ritonavir) et le Remdésivir, que l’on essaie d’imposer comme traitement du COVID-19).

Le gouvernement n’avait tout simplement pas le droit de choisir ces personnes pour constituer le groupe d’experts, étant donné leur non indépendance.

Par ailleurs, de par la loi, toutes ces personnes n’avaient pas le droit de s’exprimer publiquement sans citer leurs conflits d’intérêts, de même que Karine Lacombe, Gilbert Deray, etc.

Saisissez le CSA et/ou le Conseil de l’Ordre des Médecins à ce sujet (voir sur le site du chirurgien dentiste Salim Laïbi une lettre type dont vous pouvez vous inspirer).

AGIR :

PÉTITIONS ET ACTIONS EN JUSTICE

– Pétitions :

– l’appel URGENT d’un groupe de médecins

– Appel des Professeurs Ph. Douste-Blazy et Ch. Perronne : #NePerdonsPlusDeTemps.

– Crise du coronavirus : création d’une commission « santé publique » à Anticor

– Contre la corruption & pour l’éthique en politique : adhérez à AntiCor et soutenez-les !

– https://anticor.espace-adherent.org/newsletter/

– Dernière newsletter : http://newsletter.anticor.org/nl2/1ys3/m5hrg.html

– Actions en justice : 600 médecins attaquent E. Philippe et A. Buzyn en justice.

Pétition pour les soutenir.

– L’Association Française des Victimes, Malades et Impactés du Coronavirus assure :

– entraide,

– aide aux demandes d’indemnisation,

– recueil de témoignages et aide aux victimes,

– aide aux dépôts de plaintes,

– aide aux personnes qui veulent faire pression sur le gouvernement,

– aide aux dénonciations des scandales d’État liés aux COVID-19,

Vous pouvez vous inscrire à leur newsletter pour recevoir les informations, vous pouvez témoigner, vous pouvez les rejoindre pour les aider.

– Covid19 : Bruno Gaccio à l’initiative d’un site internet pour déposer plainte contre le gouvernement

– Dépôt de plainte facilité : Plainte Covid-19.

– Vous trouverez en pièce jointe un exemple d’argumentaire pour introduire une plainte, soutenir les actions en cours, convaincre votre entourage…

– Action individuelle : il est vivement recommandé à chacun d’écrire aux députés de son département. Vous trouverez en pièce jointe un exemple de lettre type.

– Commission d’enquête de suivi du Covid-19.

https://lafranceinsoumise.fr/commission-enquete-suivi-covid19/

– Action en justice MySmartCab :

– Coronavirus : contraindre le gouvernement à légiférer sur la distribution des dividendes du CAC 40

– Site web dédié : Geler les dividendes du CAC 40. Malgré la crise due au COVID 19, le CAC 40 s’affranchit de l’effort national et s’apprête à distribuer des milliards d’euros de dividendes. Agissons contre cette anormalité. https://noublionsrien.fr/

MASQUES, TESTS DE DÉPISTAGE, BOUTEILLES D’OXYGÈNE

– Article du 3 avril : Comment la France se prive de 150 000 à 300 000 tests par semaine 

– Besoin en masques : 18 millions par jour. Stock stratégique nécessaire : 1 milliard.

– Masques : ce que recommandait Santé publique France en 2019

– 2 avril : Olivier Balzer, syndicat des douanes : Masques : aucune importation publique depuis décembre !

– Dans le Parisien le 4 avril : Plus d’un million de masques en partance pour les Antilles. : on envoie des masques aux Antilles par porte-hélicoptère, ils vont arriver mi-avril ! Pourquoi pas par avion ?

– Coronavirus : La seule usine européenne de bouteilles pour l’oxygène fermée par un fonds spéculatif, demande sa nationalisation 

– Chronologie d’une crise : des faits contre des mensonges d’État :

https://medium.com/@CavelierLucien/chronologie-dune-crise-des-faits-contre-des-mensonges-d-%C3%A9tat-cb2291782acb

– Covid-19: chronologie d’une débâcle française :

https://www.mediapart.fr/journal/france/110420/covid-19-chronologie-d-une-debacle-francaise

– Masques : après le mensonge, le fiasco d’Etat :

https://www.mediapart.fr/journal/france/100420/masques-apres-le-mensonge-le-fiasco-d-etat

INUTILITÉ, DANGEROSITÉ & SORTIE DU CONFINEMENT

– Dr Gérard Delépine, chirurgien oncologue, statisticien :

Le confinement multiplie par 10 à 20 le nombre de morts (chiffres OMS de mortalité comparés).

– Divers pays, grâce au non confinement et au dépistage/traitement systématique, ont sauvé à la fois leur population et leur économie.

Par exemple la Corée du Sud : « à peine » 214 morts au 12 avril, sans confiner ni fermer les frontières.

Pourquoi continuer d’ignorer les faits ?

– Les infectiologues et médecins indépendants ne cessent de répéter que confiner toute la population accroît la contagion, puisque cela confine ensemble des porteurs et des non porteurs, mais continue d’alimenter les chaînes de contamination, notamment dans les commerces, les transports en commun, les EHPAD, les entreprises, la grande distribution, et tous les secteurs stratégiques, incluant la maintenance des centrales nucléaires.

Les infectiologues indépendants répètent qu’il faut isoler le virus, c’est-à-dire dépister suffisamment et isoler/traiter les personnes positives. (Inutile pour cela de dépister toute la population. La Corée du Sud a cassé les chaînes de contamination en dépistant 0,6 % de sa population. L’IHU-MI Marseille a dépisté environ 2,5 % de la population marseillaise…)

De surcroît, le confinement à la française a empêché les malades d’accéder aux soins.

– Autre exemple où il n’y a pas de confinement : Hong Kong : tout le monde vaque normalement à ses activités en portant un masque.

Sur une population de 7 millions d’habitants avec une densité extrême (et donc un risque de contagion très important) : 4 morts en 3 mois, ce qui, si on le rapportait à 70 millions d’habitants (population approximative de la France), ferait 40 morts, contre 14 400 aujourd’hui en France.

– Le confinement est inutile et dangereux, ses conséquences sont catastrophiques sur la santé et sur l’économie. « C’est une auto-destruction, un suicide collectif basé sur rien d’autre qu’un fantôme ». – Dr. Sucharit Bhakdi.

– Dr Gérard Delépine, chirurgien oncologue, statisticien et Dr Nicole Delépine, pédiatre, cancérologue :

– Confinement, mesure sanitaire ou politique ?

– Ce n’est pas d’un confinement généralisé que la France a besoin, mais de liberté, de masques et de chloroquine

– Sortie très rapide du confinement : voir l’argumentaire dans le modèle de courrier type aux députés en pièce jointe.

ILLÉGALITÉ DU CONFINEMENT

– Un article rédigé par Raphaël Kempf, avocat, explique pourquoi le nouveau « délit de violation réitéré du confinement » n’a aucune valeur juridique, combien il laisse les force de l’ordre décider de qui est verbalisable et qui ne l’est pas, qui est un délinquant et qui ne l’est pas, qui est incarcérable et qui ne l’est pas…, en toute illégalité.

https://lundi.am/Etat-d-urgence-sanitaire-et-violation-reiteree-du-confinement

– Obliger les personnes à s’auto-autoriser à sortir en signant un document qui n’apporte pas plus d’éléments que ce qu’elles peuvent dire oralement constitue une obligation absurde et dégradante, et une atteinte à la dignité. C’est en soi illégal, et ouvre la porte à d’autres futures atteintes à la dignité des personnes.

– Ne payez pas vos amendes si vous êtes verbalisé.e par rapport aux auto-attestations de sortie. Des associations vous aideront à faire recours. Submergeons l’État de recours !

PROTOCOLE DU PR RAOULT

Argumentaire pour convaincre ceux qui douteraient encore de l’innocuité et de l’efficacité du protocole de l’IHU-Mi à Marseille.

– Comme on l’a dit, à l’IHU-MI à Marseille : 24 fois moins de morts que la moyenne nationale ; quasiment 100 % des patients sont guéris.

Pourquoi continuer d’ignorer les faits ?

Puisque les Européens méprisent les résultats des hôpitaux en Chine, au Maroc et divers pays non occidentaux, voici ce qu’il en est en France et aux USA.

– Hydroxychloroquine : Pr Christian Perronne (hôpital de Garches) : « Ça marche ! … Il n’y a quasiment plus d’hospitalisations quand c’est utilisé précocement. »

– USA : Protocole du Pr Raoult + zinc à New-York : 0 décès, 0 en réanimation, 0 intubés sur 500 personnes traitées.

– Dr. Stephen Smith sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine : « C’est le début de la fin de la pandémie.« 

– Résultats aux USA.

 J’ai mal à la France. Claude Escarguel, microbiologiste.

Sur des dizaines de milliers de patients traités au Plaquénil pour des maladies chroniques :

<< Les données de la SNIRM (collecte des données de la sécurité sociale), qui sont à la disposition du Ministre de la Santé, montre qu’aucun patient traité au plaquénil pour des maladies chroniques n’a été hospitalisé ces trois derniers mois pour cause de COVID19. >>

– Claude Escarguel publie une lettre à l’attention de Madame Karine Lacombe 

https://actu.universita.corsica/plugins/actu/actu-front.php?id_site=24&id=6857

– Dr Gérard Delépine, chirurgien oncologue, statisticien et Dr Nicole Delépine, pédiatre, cancérologue :

Essai Discovery et protocole Raoult. Comparaisons et urgence de traitement pour les patients actuels.

– Vrai mensonge ou fausse vérité ? 

La perfidie de Nice Matin, qui titre : « Coronavirus: << nous avons déjà dû interrompre le traitement >> de hydroxychloroquine-azithromycine au CHU de Nice« , mais omet de préciser dans le titre : chez une patiente ! Pourquoi ne pas parler de la majorité des patients ?

– Encore des mensonges.

Dans cette vidéo du chirurgien dentiste Salim Laïbi, au timecode 58:07 :

le signataire principal de l’étude sur 11 patients qui conclu que l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas a écrit à la fin de la publication qu’il n’a pas de lien d’intérêt avec l’industrie pharmaceutique, alors que transparence.sante.gouv.fr indique qu’il a déclaré plusieurs dizaines de milliers d’euros de revenus provenant de l’industrie pharmaceutique.

– Divers articles souvent très intéressants sur le COVID-19 et le protocole de l’IHU-MI : 

http://jdmichel.blog.tdg.ch/

– Pour approfondir :

– Article du Pr Raoult : L’éthique du traitement contre l’éthique de la recherche », le Pr Didier Raoult critique les « dérives » de la méthodologie.

– Pr Raoult : « La seule chose importante en médecine, c’est l’efficacité. »

« C’est la méthode qui doit s’adapter à la question et pas la question qui doit s’adapter à la méthode. »

– Interview Pr Raoult du 1er avril : https://youtu.be/_FFeaM2hNhI

HÉCATOMBE DANS LES EHPAD & EUTHANASIE DÉGUISÉE ?

Dans les EHPAD, on a confiné ensemble contaminés et non contaminés.

Pas de dépistage.

Pas de traitement.

Interdiction de transférer les malades graves à l’hôpital.

Autorisation d’euthanasie déguisée, selon divers médecins.

Une véritable hécatombe, les malades mourants seuls.

Le récent décret autorisant la prescription de Rivotril injectable par un seul médecin, sans décision collégiale (corps médical / patient / famille), ouvre la porte à une euthanasie déguisée pour les malades graves du COVID-19 dans les EHPAD, car administrer ce sédatif dépresseur pulmonaire à des personnes en insuffisance respiratoire sévère les condamne à la mort.

Divers médecins et pharmaciens ont réagi, ainsi que l’Alliance Française de Bioéthique.

– Décret Rivotril : compassion, euthanasie ou meurtre sur ordonnance ? – Article du Dr Gérard Delépine, chirurgien oncologue, statisticien et du Dr Nicole Delépine, pédiatre, cancérologue.

– Interview du Dr. Nicole Delépine.

– Article du 4 avril

– Covid-19: L’Associu Corsu Di A Salute dénonce l’usage hors AMM du Rivotril injectable

– L’Alliance Française de Bioéthique alerte sur les risques de dérives :

– Coronavirus, Rivotril et éthique biomédicale

– Pour en savoir plus sur l’Alliance Française de Bioéthique :

– Présentation d’Alliance VITA https://www.youtube.com/watch?v=keNPimCUVe4

– Bioéthique : audition d’Alliance VITA au Sénat, le 3 décembre 2019 (vidéo 15 min)

– Comprendre les enjeux https://www.bioethique.alliancevita.org/comprendre-les-enjeux/

PROPAGANDE, CORRUPTION, CONFLITS D’INTÉRÊTS & MALVERSATIONS

– Covid et mensonge d’état en France

jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/26/covid-et-mensonge-d-etat-en-france-305316.html

– Carte très partielle des conflits d’intérêts du groupe d’experts qui conseille le gouvernement :

Carte des conflits d'intérêts.jpg

– Dans cette vidéo du chirurgien dentiste Salim Laïbi :

Rapport de la Cour des Comptes sur les conflits d’intérêts et les malversations de l’Ordre des Médecins.

Passages les plus édifiants :

– de 33:30 à 33:46 : présentation du rapport

– de 39:44 à 41:35 : Karine Lacombe et ses conflits d’intérêts avec l’industrie pharmaceutique

– de 42:40 à 44:48

– de 47:30 à 48:32

– de 50:37 à 52 :48

– Dans cette vidéo (de 56:45 à 58:06) du chirurgien dentiste Salim Laïbi :

malgré sa mise en examen pour trafic d’influence au profit des laboratoires Servier dans le scandale du Mediator, l’ancienne sénatrice UMP de Paris, Marie-Thérèse Hermange, a été nommée au comité d’éthique de l’Académie de médecine (cf article de Marianne).

– 118.000 euros du laboratoire MSD, 116.000 euros du laboratoire Roche : faut-il s’inquiéter des liens entre labos et conseils scientifiques ?

https://www.marianne.net/societe/118000-euros-de-msd-116000-euros-de-roche-faut-il-s-inquieter-des-liens-entre-labos-et

– Face aux mensonges dans les médias : Balance ton média.

– Pour rappel : un documentaire ARTE de 2009 Profiteurs de la Peur – Un virus fait débat

RÉPRESSION

– Coronavirus : une aide-soignante sanctionnée à l’hôpital d’Hautmont dans le Nord.

Signer la pétition : http://chng.it/gpcGw2pnTP

« Avant que les élèves n’apprennent à penser par eux-mêmes, des enseignants inquiets demandent la réouverture des écoles. »

C’est une blague, mais fort intéressante…

https://fr.sott.net/article/35153-Des-enseignants-inquiets-demandent-la-reouverture-des-ecoles-avant-que-les-eleves-n-apprennent-a-penser-par-eux-memes

LIEN VERS LES PIÈCES JOINTES : 

https://drive.google.com/drive/folders/18-ti1GKlD2G2cSa5gunXRJAN-oIAvXs2

Ou ici :

COVID-19 – Proposition de courrier type aux députés.doc

COVID-19 – Proposition de courrier type aux députés.odt

COVID-19 – Proposition de courrier type aux députés.pdf

Argumentaire COVID-19.doc

Argumentaire COVID-19.odt

Argumentaire COVID-19.pdf

 

 

4 commentaires

    • sauvant ce qu’on peut encore sauver de l’économie et soignons enfin TOUS les patients. Donc OUI au dé confinement, OUI aux traitements de Dr Raoult !

      J'aime

  1. Les faits sont là. Ce qui est terrible, c’est de constater que la réalité ne doit pas interférer en aucun casavec l’idéologie ni avec la propagande… C’est exactement ce que professait Goebbels. Il n’y a pas de meilleure ni de pire référence sur le sujet

    J'aime

  2. A t-on une idée précise du nombre de personnes qui se sont suicidées ou bien qui sont en dépression grave depuis le début du confinement ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cet

    J'aime

Répondre à Terdjemane Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s