L’interdiction de prescrire de l’Hydroxychloroquine a causé la mort de milliers de français

Alors qu’on apprend dans cet article de Spiegel du 25 septembre 2020 que l’Hydroxychloroquine a en fait été prescrite massivement par les médecins allemands pendant l’épidémie, avec des résultats en Allemagne bien meilleurs que chez nous, Didier Raoult écrit dans son rapport officiel remis aux Sénateurs que ses résultats à l’IHU étaient impossibles à dépasser, et que la mortalité dans les EHPAD était deux fois inférieure quand ils traitaient à l’Hydroxychloroquine.
 
Il écrit : « Quant à notre expérience, qui est vérifiable et vérifiée par le Ministère de la Santé, par l’ARS, elle montre chez les patients traités une mortalité de 0,4 %, ce qui est une des plus basses jamais vue au monde dans le traitement de cette maladie, et nous avons pu nous mettre en rapport avec les services d’hospitalisation à domicile dans les EHPAD, et mettre en évidence que le traitement épargnait la moitié des morts dans cette situation. (…) L’interdiction d’usage dans les EHPAD, et en revanche la libération de la prescription de Rivotril pour euthanasie, représente une question qui sur le plan de l’éthique devra probablement être instruite ». Si ces données étaient fausses, nul doute que Didier Raoult serait déjà jugé coupable de fraude grave. A défaut, ce sont les responsables de l’interdiction de prescrire de l’Hydroxychloroquine qui doivent être jugés.

Craig Kelly, membre du parlement australien, a déclaré le dimanche 27 septembre 2020 sur SkyNews que le refus de traiter le Covid-19 à l’Hydroxychloroquine violait le serment d’Hippocrate et que ceux qui continuent à l’interdire sont « impliqués dans des crimes contre l’humanité » et doivent « être traduits en justice pénale à La Haye ». C’est ce que rapporte FranceSoir dans cet article du 27 septembre 2020.

Enfin, dans son entretien du 9 septembre 2020 pour Plantètes360, la généticienne Alexandra Henrion-Caude questionnait : « Certains collègues attaquent Didier Raoult, très personnellement. Pourquoi est-ce qu’on n’a pas fait ce foin sur Merah, l’auteur du Lancet, qui a scientifiquement planifié la mort de patients qui n’auraient pas dû mourir (en administrant des doses d’hydroxychloroquine déraisonnables aux patients) ? (…) Alors, au lieu de fustiger Didier Raoult dont les résultats de l’études sont là, qui montrent que finalement, il a plutôt aidé et sauvé des vies, plutôt que précipiter la mort de patients qui n’auraient pas dû mourir, on ferait mieux de se préoccuper du manque de déontologie de certaines études, et de certains comportements de scientifiques ».

On peut continuer à faire semblant de croire que Didier Raoult et la moitié des pays du monde qui recommandent l’hydroxychloroquine avec des bien meilleurs résultats que nous sont fous, que nos dirigeants sont juste incompétents, mais nous connaissons tous la réalité : il existe en France et dans d’autres pays une volonté de nuire, de mentir et manipuler, de créer une fausse pandémie, et d’effondrer économiquement le pays.
 
Et ca va continuer tant qu’on ne fait rien !
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s