De la fausse pandémie à la fausse élection de Biden : les mondialistes et les patriotes du monde entier se dévoilent !

En septembre 2019, Donald Trump déclarait à l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) : « L’avenir n’appartient pas aux mondialistes, l’avenir appartient aux patriotes ». Il annonçait alors l’accélération de la lutte entre globalistes et patriotes.

L’élite mondialiste (ou globaliste, ou le deep state, ou l’establishment), qui possède la puissance financière, médiatique, et qui a placé ses sbires à la tête de beaucoup d’États et d’institutions internationales (comme l’OMS, l’OTAN ou l’Europe) a pour objectif d’instaurer une dictature mondiale en détruisant la souveraineté des États et des populations. Cela évidemment sous couvert d’écologie, de justice et d’égalité ou encore de santé, des mots qui ne sont jamais vérifiés par les actes, bien au contraire : sous leur domination, l’état de la planète et des humains s’aggrave chaque jour un peu plus.

La « pandémie Covid-19 » est qualifiée par beaucoup de « plandémie » tant les mesures mises en place par tous les pays du monde semblent aberrantes, mondialisées et préméditées. Voir à ce sujet nos autres articles sur la fausse pandémie de Covid-19 (Et si la pandémie n’était pas si terrible… alors pourquoi de telles mesures ? et Covid-19 : Pas une pandémie mais un chaos organisé).

Son instrumentalisation par les gouvernements mondialistes, ainsi que le Grand Reset qui est déjà annoncé comme une réponse imminente à cette crise par le Forum de Davos, sont des outils menant au chaos économique et à l’hyper dépendance des peuples aux structures gouvernementales et aux industries pharmaceutiques, agro-alimentaires et technologiques. On parle par exemple de plus en plus de revenu universel dont dépendraient les personnes pour survivre.

Cette crise sanitaire fabriquée de toutes pièces permet l’acceptation par la population de l’instauration d’une dictature mondiale, transhumaniste, ultra-totalitaire, ultra-liberticide, ultra-technologique et ultra-inégalitaire. Cela est un processus de longue date, dont le Covid-19 est un accélérateur historique.

« Coronavirus : accélérateur historique » – Entretien avec Youssef Hindi

La pandémie du covid-19 est un outil prévu de longue date et utilisé pour servir une cause plus grande, ce qu’explique Pierre Hillard, spécialiste de l’idéologie mondialiste, dans cet entretien du 12 octobre 2020 sur TVLibertés, déjà vu plus de 650 000 fois :

« Le Covid-19 est l’élément déclencheur et voulu pour procéder à la bascule aboutissant à un nouveau monde d’essence totalitaire ».

Au contraire, les patriotes tentent de favoriser la souveraineté des pays et l’économie réelle locale. Cela ne signifie pas que les dirigeants patriotes soient tous des enfants de cœur, mais disons qu’ils s’opposent à un avenir très sombre pour l’humanité.

Les élections américaines sont un excellent révélateur pour distinguer les dirigeants, personnalités et structures mondialistes des patriotes. En effet, alors que tous les médias mainstream dans le monde, à la botte de l’oligarchie financière globaliste, annoncent illégalement la victoire de Joe Biden aux élections américaines, des fraudes énormes semblent nuancer ce résultat, qui par ailleurs n’est pas officialisé ce jour par aucun des États américains. Ce qui au passage montre le caractère anti-démocratique des « anti-Trump » qui s’affranchissent du hold-up purement médiatique, et illégal, que représente cette annonce d’une victoire de Biden.

Ainsi, il est aisé de comprendre que les dirigeants, personnalités, et structures qui congratulent officiellement Joe Biden pour son élection, font partie des mondialistes. A l’inverse des patriotes qui se gardent bien de féliciter prématurément Joe Biden.

Au rayon des mondialistes corrompus qui ont d’ores et déjà annoncé Biden comme étant président des États-Unis, et l’ont félicité, on retrouve par exemple : Emmanuel Macron et son gouvernement, Jean-Luc Mélenchon, tous les médias mainstream français et du monde, les responsables de l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Portugal, la Grande Bretagne, la Suisse, l’Union Européenne, l’OTAN, Israël, le Canada, la Nouvelle-Zélande, le Ghana, le Japon, l’Inde, le Vénézuela, le Kenya, l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Ouganda et d’autres pays d’Afrique, Bill Gates, le Dalaï-Lama, Tedros Adhanom Ghebreyesus (directeur de l’OMS), le chef de l’ONU, le chef de l’OTAN, les dirigeants de Microsoft et Amazon, etc.

Cela ne signifie aucunement que l’entièreté du pays ou de la structure est mondialiste, mais seulement ces personnes en question qui malheureusement en sont à la tête, ainsi que ceux qui les soutiennent. Il y a dans beaucoup de pays des luttes internes entre patriotes et mondialistes.

A l’inverse, certains dirigeants et personnalités ont gardé le silence, ont annoncé attendre les résultats légaux avant de se prononcer ou encore ont dénoncé une tentative de coup d’état médiatique : le président du Brésil, du Mexique, de la Pologne, de la Turquie, de la Slovénie, de la Hongrie, de la Russie, de la Chine, de la Biélorussie, Florian Philippot (fondateur du parti les Patriotes), François Asselineau (UPR), et d’autres…

Le 9 novembre, RTL publie un article affirmant :

« Tandis que Joe Biden a été élu vainqueur de l’élection présidentielle américaine, la Russie, la Chine, le Mexique ou encore le Brésil, n’ont pas félicité le 46e président des États-Unis, contrairement à la grande majorité des autres pays. »

Là où ca devient très intéressant, c’est quand on fait le lien entre la fausse élection de Biden et la fausse pandémie du Covid-19. Les grands pays d’Europe, le Canada, les États démocrates aux USA, les maires des grandes villes du Brésil anti-Bolsonero, certains pays africains etc. qui ont mis en place tout un tas de mesures pour aggraver l’épidémie de Covid-19 et/ou détruire les économies de leurs pays en instaurant des dictatures sanitaires (confinement, masque, tests massifs, censures, mensonges, interdiction de traitement, torture mentale et physique à toutes les strates de la population y compris les enfants, assassinats des anciens dans les ehpads, etc.) sont également ceux qui ont félicité Biden. On pense également au directeur de l’OMS qui ne fait que mentir depuis le début de l’épidémie, à Bill Gates qui veut vacciner l’ensemble de la population, et aux dirigeants africains comme ceux du Kenya qui acceptent d’utiliser leurs populations comme cobayes à ses vaccins. On pense aussi à Mélenchon qui n’a jamais remis en question la doxa du Covid-19, comme la majorité des députés et élus, y compris dans la pseudo-opposition. Il faut bien comprendre que tous ces gens sont les ennemis des populations.

Pas étonnant alors que les pays d’Afrique qui soutiennent Biden sont ceux qui ont eu le plus de « cas » de Covid-19 et mettent en place des mesures sanitaires fortes (Afrique du Sud, Kenya, Ouganda, etc. alors même que des pays voisins n’ont pas de cas…). Pas étonnant non plus que la cheffe de l’opposition Biélorusse, Svetlana Tikhanovskaïa, appelle à l’aide Joe Biden pour se débarrasser du président actuel Alexandre Loukachenko qui a notamment dénoncé devant ses ministres le fait que le FMI lui avait proposé 1 milliard d’euros pour qu’il confine son peuple et impose le masque. La liste de ces « coïncidences » est longue et révélatrice.

A l’inverse le président brésilien Bolsonero, par exemple, à l’instar de Donald Trump, a toujours refusé les mensonges du Covid, a tout de suite défendu l’hydroxychloroquine (ou d’autres traitements comme l’ivermectine), a rejeté le port du masque, et n’a pas voulu fermer son économie. Intéressant également de constater que Florian Phillippot ou François Asselineau ont toujours dénoncé la mascarade du Covid-19. Que le Mexique, le Brésil et la Turquie ont leurs frontières ouvertes et ne demandent pas de tests PCR aux étrangers qui veulent venir sur leurs territoires. Que la Chine n’a jamais eu de seconde vague.

Cette élection américaine frauduleuse vient d’exposer plus que jamais les mondialistes au grand jour. Ces derniers sont obligés de dévoiler leurs cartes en soutenant Biden et ainsi mettre la pression sur la communauté internationale pour valider cette élection volée. Les patriotes se dévoilent également. Cela confirme ce qu’on présentait depuis le début du Covid quant au degré d’alignement de chacun des dirigeants, proportionnel à l’instauration des mesures sanitaires technologiques et liberticides qu’ils mettaient en place sous couvert de pandémie (avec comme fer de lance : la France de Macron, le Canada de Trudeau, les USA de la clique Biden – Obama – Clinton – Gates – Soros, etc.).

Pour récapituler, on s’aperçoit que ceux qui effraient les populations avec la fausse pandémie de Covid, qui instaurent des mesures sanitaires dictatoriales, qui mentent sur les chiffres et interdisent les traitements, sont précisément les mêmes qui soutiennent Biden et valident sa fausse élection. Ce sont également ces mêmes personnes que les médias mainstream encensent régulièrement.

A l’inverse maintenant, le camp des patriotes se compose de ceux qui ont dénoncé cette fausse pandémie depuis le début, qui ont validé les traitements, qui ne valident pas la fausse élection de Biden, et donc que les médias mainstream critiquent, décrédibilisent et ridiculisent à longueur de temps. Au niveau des citoyens et des collectifs de citoyens ou de professionnels (avocats, médecins, soignants, etc.), ce sont ceux qui sont qualifiés de « complotistes », de « nazis », « d’extrême droite », de « charlatan », de « négationnistes », etc. comme c’est le cas de l’IHU de Didier Raoult, de l’ACU en Allemagne (commission d’enquête extra-parlementaire sur le coronavirus), des anti-masques, des dizaines de milliers de médecins qui se regroupent pour réinformer au sujet du Covid-19 ou encore des millions de citoyens dans le monde qui se révoltent contre la dictature sanitaire (comme par exemple en Allemagne ou en Angleterre).

La droite contre la gauche, les républicains contre les démocrates, les pays les uns contre les autres, l’athéisme ou matérialisme contre les religions (ou les religions les unes contre les autres), les marxistes contre les capitalistes, etc., toutes les oppositions sur lesquelles on a fait se disputer les personnes et les partis ne sont en réalité que des faux-débats (de l’enfumage !). La seule question qui compte est : « est-ce que les individus, les institutions et les nations sont souverains (notamment concernant les question d’alimentation, de santé et de libertés) ou bien sont-ils sous le contrôle et la domination d’une oligarchie et d’un gouvernement mondial (ou dictature mondiale) ? C’est cette question cruciale qui se dévoile au grand jour désormais.

Les deux camps s’affichent de plus en plus clairement, et l’issue pourrait être imminente. Si Donald Trump gagne cette bataille stratégique, c’est-à-dire s’il parvient à montrer à la vue de tous la fraude électorale, puis la fausse pandémie, toutes deux orchestrées par les globalistes, il risque de mettre un coup de pied historique dans la fourmilière !


Sources

Les réactions à l’élection de Biden :

https://www.france24.com/fr/am%C3%A9riques/20201108-%C3%A9lecion-de-joe-biden-des-dirigeants-du-monde-entier-f%C3%A9licitent-le-pr%C3%A9sident-%C3%A9lu

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/11/08/moscou-ne-se-presse-pas-pour-feliciter-joe-biden-le-candidat-le-plus-dangereux_6058974_3210.html

https://www.boursenews.ma/article/actualite/election-de-biden-les-reactions-dans-le-monde

https://www.lci.fr/international/bielorussie-nouvelle-vague-d-arrestations-chez-les-manifestants-l-opposition-en-appelle-a-biden-2169365.html

Biden président ? La réaction de François Asselineau

Florian Philippot : Joe Biden élu ?…Mon analyse !

Sur la fraude des élections :

Silvano Trotta : Elections US : La Fraude des démocrates, des médias, des réseaux sociaux.

Liste des fraudes : https://www.trumpfrance.com/single-post/la-liste-des-fraudes-d%C3%A9mocrates

Sur le gouvernement mondial et le lien avec le Covid-19 : 

Entretien de Pierre hillard sur TVLibertés le 12 octobre 2020 : Covid-19 : l’étincelle avant le Grand Reset ? – Pierre Hillard – Politique & Eco n°271 – TVL

Conférence de Valérie Bugault le 17 septembre 2020 : Valérie Bugault – Crise des institutions françaises et piste pour une refondation

Entretien de Valérie Bugault chez TVLibertés le 7 septembre 2020 : Covid-19 : la stratégie d’hystérisation de l’Etat profond – Valérie Bugault – Poléco n°266 – TVL

Entretien de Valérie Bugault sur la chaîne de Silvano Trotta le 8 mai 2020 : Crise Constitutionnelle

Entretien de Valérie Bugault sur la chaîne de Silvano Trotta le 15 avril 2020 : Le Gouvernement Mondial


			

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s